Un coup de cœur pour l’école St-Pierre !

0

Dans le cadre de son activité «Un automne qui bouge !», le RSEQ Montérégie est heureux de décerner son prix «coup de cœur» 2018 à l’école St-Pierre de St-Valérien-de-Milton.

L’école de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe s’est particulièrement démarquée par sa programmation dynamique. Les élèves ont été plus actifs que jamais. D’ailleurs, ils ont dépassé les attentes en réalisant un 5e défi durant le mois d’octobre.

En plus de mériter cette mention prestigieuse, l’école recevra un bon d’achat de 250$ du Groupe Sport Inter plus pour l’achat de matériel sportif.

Une équipe-école mobilisée
«Le défi n’aurait pu être une réussite sans la collaboration de l’équipe-école. J’ai soumis le projet aux enseignantes et elles ont répondu positivement, sans connaitre l’horaire des activités que j’allais proposer. Notre but était de faire bouger les jeunes, leur permettre de prendre une pause dans la journée afin de retourner en classe pour mieux travailler», raconte l’enseignante en éducation physique et à la santé, Meggy Boivin.

Une fois le programme établi, les enseignantes se sont facilement adaptées et avaient hâte de commencer. Pour garder l’effet de surprise, les fins détails n’avaient pas été dévoilés.

«Je n’ai reçu que des commentaires positifs des enseignantes. Certaines étaient excitées, d’autres ont eu l’impression de retomber en enfance», confie Mme Boivin. Les adultes ont eu autant de plaisir que les jeunes à participer à «Un automne qui bouge». «Tout le monde en a profité pour décrocher, créer de nouveaux liens, s’amuser et bouger !», poursuivit-elle.

Des défis
Pour bien amorcer le mois, les jeunes élèves athlètes ont marché dans les rues de la municipalité durant une vingtaine de minutes.

Le tictactoe géant lors de la 2e semaine s’est avéré l’activité la plus populaire. Les élèves en parlent encore ! Cela démontre que les jeux simples sont souvent les plus appréciés.

Une partie de «ballon-attrape» a permis aux élèves d’user de stratégie afin de délivrer les coéquipiers prisonniers. La communication entre les participants était tout aussi primordiale que d’esquiver les ballons lancés en sa direction.

Le 4e défi a été organisé par l’organisme «Jeunes en santé». L’animatrice a présenté cinq danses différentes. Après, quelques hésitations et quelques mouvements, il semble que le tempo s’est emparé des élèves.

À l’Halloween, l’activité «ballon ressuscité» s’est même déroulée dans le noir afin de rester dans la thématique. Puis, les enseignantes ont réalisé une chasse au trésor et un atelier «Just dance». Toute une journée pour marquer la fin de «Un automne qui bouge» !

L’importance de bouger
«Étant une nouvelle enseignante, je suis encore à travailler la compétence «adopte un mode de vie sain et actif». Je cherche encore des moyens de bien l’intégrer dans mes cours. Cette année, j’ai décidé d’y aller dans une optique de bouger pour le plaisir», explique Mme Boivin.

Les saines habitudes de vie font partie  du projet de réussite éducative de l’école St-Pierre. Entre autres, l’établissement d’enseignement est inscrit au défi «Moi j’croque» qui se déroulera du 25 au 20 mars 2019.

Un mois, 4 semaines, 4 défis!
Pendant «Un automne qui bouge !», les écoles primaires de la Montérégie sont invitées à réaliser un défi physique ou sportif par semaine, et ce, durant tout le mois d’octobre. On vise l’engagement du plus grand nombre d’élèves, de membres du personnel et de parents.

Principalement, «Un automne qui bouge !» veut encourager la pratique d’activités physiques chez les jeunes; donner l’occasion aux écoles de lancer officiellement leur programme d’activités physiques et sportives en début d’année scolaire; créer des évènements majeurs à l’école et engager les membres du personnel et les parents dans la vie de l’école.

Chose certaine, l’école St-Pierre a réussi le défi : faire bouger les jeunes à l’automne! Félicitations à Meggy Boivin et à toute l’équipe de l’école de St-Pierre.

 

Comments are closed.